Les Restaurants du Puy du Fou

Voyagez dans le temps et découvrez les produits savoureux des marchands de nos 4 villages. En famille ou entre amis, installez-vous aux terrasses de nos différents restaurants pour y déguster les meilleurs produits dans une atmosphère chaleureuse.
Filtres
Types de restaurants
TALLER DEL TINTORERO

EL TALLER DEL TINTORERO

Variété de couleurs et éventail de saveurs.

close

Les teinturiers sont l’un des métiers les plus respectés de Tolède. Ils tissent et teignent la laine sur les rives du Tage et ne manquent jamais de commerce. Ils sont arrivés à Puebla Real depuis des années et leur atelier est incontournable. Leurs couleurs vives ravissent l'œil et leurs pintxos et tapas réjouissent l'estomac.

Spécialités:
Pintxos et tapas (Veggie)

EL RINCÓN DE HERRERO

EL RINCÓN DEL HERRERO

Odeur de braises et de viandes qui cuisent dans leur jus.

close

Le soufflet n’arrête pas de se vivifier. Les braises ont commencé à donner au métal une couleur cerise, c’est le moment de marteler. Le travail du forgeron ne s'arrête pas, mais il y a toujours un moment pour savourer un assortiment de charcuterie et de bonnes brochettes à la chaleur de la forge. 

Spécialités:
Assortiments et sandwiches (Sans gluten).

TASCA DEL CAPATAZ

LA TASCA DEL CAPATAZ

Petits déjeuners et bières, avant et après une journée  de travail

close

La journée est terminée. Les maçons déposent leurs outils et abandonnent la construction des remparts. La Puerta del Sol a été construite de leurs mains, mais il y a encore du travail à faire. La Puebla Real ne cesse de grandir mais il y a toujours des finitions à réaliser. Cela n'empêche pas de prendre de bons petits déjeuners et des bières pour reprendre des forces.

Spécilités:
Petits déjeuners et bières

Llagar de Covadonga

EL LLAGAR DE COVADONGA

La victoire du sanctuaire se perpétue dans l'Arrabal.

close

Covadonga a été le début et Grenade sera la fin. La vieille Covadonga le sait très bien, et c'est pourquoi, depuis des générations, toutes les femmes de sa famille portent son nom. L’exploit de Don Pelayo ne doit pas être oublié, et encore moins s'il est évoqué avec une bonne poêlée de chorizos au cidre et ses fameux chaussons.

Spécialitsés:
Cidres, chaussons et poêlées

CORRALILLO DE CARPINTEROS

EL CORRALILLO DE LOS VETERANOS

Les meilleurs cocktails préparés par Gabriel.

close

L’archevêque Jiménez de Rada appela à se battre contre les almohades et la chrétienté fit cas de ses paroles. De toutes les régions d’Espagne, affluèrent des hommes prêts à se battre, et même des chevaliers et des croisés venus de l’autre côté des Pyrénées. Tous unis, ils remportèrent la victoire à Navas de Tolosa et marquèrent la dernière ligne droite de la Reconquête. Chevaliers et vainqueurs, les vétérans viennent ici partager leurs batailles et les meilleures concoctions de leurs terres.

Spécialités:
Cocktails

La Zahora del Leñador

EL HOGAR DEL LEÑADOR

Le meilleur bois de chêne pour le plus grand grill de l'Arrabal.

close

Peu avant l'aube, on voit les bûcherons sortir de La Puebla Real pour se rendre à la chênaie. Là, ils coupent les chênes verts, nettoient les branches et chargent le bois de chauffage pour le vendre à midi dans l’Arrabal. Pendant qu'ils concluent les marchés, il est normal de partager un déjeuner sur leur grill à la chaleur des braises.

Spécialités:
Hamburguesas del Arrabal

la_venta_del_hortelano

LA VENTA DEL HORTELANO

L’homme ne vit pas simplement que de ce qu’il plante, également des sucreries et des glaces.

close

Les potagers prospèrent dans les environs de Puebla Real et n'ont rien à envier aux plaines fertiles du Tage. Les fossés d'irrigation arrosent les champs et tous les matins, les jardiniers viennent proposer leurs produits. Carottes, tomates et laitues se retrouvent dans leurs paniers, mais il y a aussi de la place pour sucreries et fruits, c'est ainsi que naissent les meilleures glaces de l'Arrabal.

Spécilités:
Sucreries et glaces

la_tahona_de_honorato

LA TAHONA DE HONORATO

Du moulin au four, les miches de pain les plus tendres.

close

Honorato pétrit, prépare et cuit le pain. Tous les matins, quelques heures avant le chant du coq, il commence par le même rituel pour qu'avec les premiers rayons de soleil, chacun puisse goûter la meilleure pâte de blé de la région. Des miches de pain qui font que beaucoup de gens viennent de loin jusqu'à l'Arrabal pour le ramener chez eux.

Spécilités:
Cocas